Touriste

L_COUNTER2

L_COUNTER_POC2:

L_COUNTER_ON: 25
L_COUNTER_DNES: 1506
L_COUNTER_TYD: 7022
L_COUNTER_CELK: 1244160

L_PREKLADAC

L_PREKLAD (translations)

Czech English French German Italian Polish Russian Spanish

Navigation

Choix de langue

  • Česky
  • English
  • Deutsch
  • En français
  • Po polsku
expédier la page par e-mail

Contenu

 
Nové Město nad Metují a été fondé le 10 août 1501 sur un éperon rocheux par Jan Černčický de Kácov.

La construction de Nové Město nad Metují

Nové Město nad Metují a été fondé le 10 août 1501 sur un éperon rocheux par Jan Černčický de Kácov.

Cependant cet endroit était déjà habité longtemps avant, à l’époque de la culture silesienne de Platěnice et même de la culture lusacienne, soit en 800-1000 avant J-C comme le prouve la découverte de la boucle de bronze, de la tombe à crémation et la découverte massive de céramiques témoignant du grand nombre d’habitants de la localité. 

À l’origine, à l’époque de Jan Černčický, il y avait 31 bourgs, mais ce nombre ne répondait pas plus tard au nombre de maisons construites. Même au cours des premières 5 années, il y avait 55 et plus tard 59 maisons. La vitesse des travaux de construction est documentée par les rapports de nombreuses ventes et achats déjà à l’époque des premières années de la construction.

On ne comptait pas d’abord avec l’église et la mairie. Černčický a laissé à ses sujets libre choix quant’à la grandeur et l’aménagement des maisons. Les maisons se trouvaient même devant le château, c’est pourquoi l’accès était étroit et le château n’était visible que partiellement depuis la place. Avant l’incendie, la place n’était pas libre. Excepté les boucheries situées au coin sud-est où se trouvait aussi l’école en bois, il y avait même d’autres constructions. 

Le 21 juin 1526, la ville a été brûlée. Certaines places incendiées sont restées vides mais dans la plupart des cas, les travaux de construction ont immédiatement démarrés. Il s’agissait d’abord d’arrangements provisoires afin que les travaux agricoles et la production artisanale puissent continuer. Jan Černčický a fourni du bois gratuitement, mais il manquait de l’argent pour une reconstruction générale de la ville. En 1527, il a vendu le domaine à la famille Pernštejn.