Touriste

L_COUNTER2

L_COUNTER_POC2:

L_COUNTER_ON: 37
L_COUNTER_DNES: 477
L_COUNTER_TYD: 8543
L_COUNTER_CELK: 1122574

L_PREKLADAC

L_PREKLAD (translations)

Czech English French German Italian Polish Russian Spanish

Navigation

Choix de langue

  • Česky
  • English
  • Deutsch
  • En français
  • Po polsku
expédier la page par e-mail

Contenu

Krčín, prédecessur de Nové Město nad Metují

La plus ancienne habitation sur le territoire de Krčín est la cité préhistorique slave datant des 7e et 8e siècles qui se trouvait non loin de l’actuelle église située sur les champs vers Luštinec. Krčín existait, probablement y compris le lieu fortifié Budín, bien avant la naissance de  Nové Město et était l’unique ville bien peuplée entre Náchod et Opočno. La fondation proprement dite du hameau Krčín sur le lieu de l’habitation plus ancienne remonte probablement au 13e siècle. Les premiers documents écrits datent de l’époque de Jean de Luxembourg. Le peuplement progressait à partir de l’église le long de la rivière Metuje vers Strážnice.

À l’origine, la région de Krčínsko faisait partie du domaine de Náchod, plus tard elle était une marchandise indépendante et à partir du début du 16e siècle, elle faisait partie du domaine de Nové Město. Après l’année 1849, Krčín est devenu une commune indépendante, plus tard avec le statut de bour et à partir de l’année 1949, c’est la partie locale de Nové Město nad Metují.

Krčín

L’église de Krčín

L’église Saint-Esprit de premier gothique a été construite à la fin du 13e siècle, probablement sous l’influence des cisterciens dans le Champ des morts. Il s’agit probablement du plus ancien monument dans la région de Nové Město. En 1336, elle a été mentionnée comme église paroissale.

Le plan de l’église à une nef est rectangulaire. Le presbytère carré adjacent est couvert d’une voûte ogivale à nervures. La construction est solidifiée par trois chevillures. La chevillure originale est située sur le côté sud-est. La sacristie est près du côté nord.

En 1815, le propriétaire du domaine, le duc François-Joseph Dietrichstein a fait reconstruire l’église. Les murs ont été reconstruits, une nouvelle charpente a été faite de même qu’un plafond rotin, un nouvel enduit et la majorité de nouvelles fenêtres et de nouveaux bancs. D’autres modifications ont été réalisées en 1876. La charpente et le toit ont été remplacés et une nouvelle tribune d’orgue a été construite. Le front a été reconstruit dans le style pseudoromain.  

En 1567, la paroisse de Krčín a été supprimée et transférée à Nové Město nad Metují. Le prêtre habitait à Nové Město depuis l’année 1523 et ne restait presque pas à la paroisse de Krčín. L’église Saint-Esprit était devenu l’église succursale avec des liturgies fixées. Longtemps, elle appartenait aux nouveaux utraquistes et plus tard, jusqu’à l’année 1626/27, elle est redevenue catholique. En 1921, l’église a été utilisée par l’Eglise hussite tchécoslovaque, dans les années 1921 – 1923, elle était hors d’usage et après, elle a été confirmée pour l’Eglise catholique romaine.

Au-dessus de l’église, il y a un clocher de garde datant du 16e siècle, deux cloches – Saint George de l’année 1558 et Saint-Esprit de l’année 1605 sont suspendues dans la tour.  

Krčín