Navigation

Choix de langue

  • Česky
  • English
  • Deutsch
  • En français
  • Po polsku
expédier la page par e-mail

Contenu

Ruines du château de Výrov

Výrov

Výrov a été probablement fondé au cours de la 2e moitié du 14e siècle. Il a été construit comme siège d’une petite propriété chevaleresque ou comme centre du domaine de Krčín, réalisé par  Čeněk de Potštejn. C’est ainsi que Krčín se serait appelé à l’origine. L’appellation populaire  Výrov est né après la destruction du château fort au cours des guerres hussites ou au plus tard, au début de la 2e moitié du 15e siècle.

Výrov

Au moment de la création de la ville, Výrov était déjà "désert" et inhabité. Personne ne s’occupait plus d’un ancien château fort et c’est pourquoi il s’est désingtégré et aujourd’hui, on ne peut y observer que des remparts, une fosse et une cave. Le palais du château fort à tour était dans sa partie inférieure en pierres et la partie supérieure était en bois. Sur le côté vers la Plaine de  Bradlo, il y avait une fosse large de  8 à 9  mètres. 
 
Výrov
 

Sur un lieu, la fosse devient plus étroite, à peu près à un tiers de sa largeur d’origine, ces lieux abritaient probablement un pont-levis et une porte protégée par un bastion. Au-dessus de la fosse, le château fort était protégé par une puissante muraille à pignons. Sur le côté opposé, le châteaau fort était protégé  par un abrupt. Alois Jirásek écrivait sur Výrov dans son „Roi des Hussites“. Actuellement, l’aire fait objet d’un intérêt archéologique.

 

Výrov

 

Près de Výrov, on trouve petite chapelle construite par le préfet Matěj Göstl. C’est la chapelle de "Quatorze aides saints". Elle se trouve en haut, au bout du chemin qui mène de  Klopotov à Výrov. Une vaste réparation de 1938 a sauvé la chapelle devant sa désintégration. 

 

Chapelle de "Quatorze aides saints"

Ruines du château de Výrov

Les ruines du château se dressent sur le versant abrupt de la vallée de la rivière Metuje et chapelle de "Quatorze aides saints".